La Mélisse, idéale contre l'anxiété et les insomnies

ValenceNaturopathe B.DUPUIS


Chers amis bonjour !


Pour débuter mon blog, quelle plante ne pouvait-être plus appropriée que la belle mélisse ?

Tout d’abord car son odeur citronée est à tomber par terre ! Mais aussi pour toutes ses propriétés médicinales qui vont pouvoir vous accompagner. C’est la première plante avec laquelle j’ai fait mes infusions thérapeutiques, et elle s’est avérée particulièrement efficace chez moi.


PROPRIETES MEDICINALES


Des études scientifiques (1) mettent en avant les propriétés suivantes :


Activité antimicrobienne :

o Dans une étude en double aveugle, un extrait séché spécialement préparé à partir de feuilles de Melissa a été étudié et l'activité antivirale in vitro de cette plante contre les infections à herpès simplex a été confirmée (2). En outre, le traitement avec cette plante s'est avéré efficace aux tout premiers stades de l'infection.

o Des résultats (3) ont montré que l'huile essentielle présentait une activité antimicrobienne élevée contre tous les micro-organismes ciblés principalement contre 5 bactéries pathogènes humaines, 1 levure Candida albicans et 2 champignons phytopathogènes testés.


Antispasmodique et digestive :

o Les activités anti-inflammatoires des feuilles de Melissa officinalis L ont été étudiées. L'huile essentielle de Melissa officinalis L s'est avérée avoir des activités anti-inflammatoires, soutenant l'application traditionnelle de cette plante dans le traitement de diverses maladies associées à l'inflammation et à la douleur.

o Une étude (4) montre que les coliques chez le nourrisson allaité s'améliorent en 1 semaine par un traitement avec un extrait à base de Melissa officinalis


Insomnie / Stress :

o L'efficacité et la tolérabilité d'une préparation combinée de valériane / mélisse ont été étudiées dans une étude ouverte et multicentrique (5) chez des enfants de moins de 12 ans souffrant d'agitation et de dyscoimèse nerveuse. Le mélange s'est avéré efficace dans le traitement des jeunes enfants souffrant d'agitation et de dyssomnie et il a été très bien toléré. Pour la première fois, il a été démontré que l'administration chronique de Melissa officinalis L soulage les effets liés au stress. Il est essentiel que d'autres études intègrent un placebo et étudient les marqueurs de stress physiologique (6).


Antioxydante :

o Les antioxydants sont connus pour jouer un rôle important dans la protection contre les troubles causés par les dommages oxydants qui provoquent le stress oxydatif des cellules. Le stress oxydatif est à l’origine de nombreuses pathologies : le diabète, les maladies cardiovasculaires, les troubles neurodégénératifs chroniques tels que les maladies de Parkinson et d'Alzheimer, etc.

Une étude a conclu que l'infusion de mélisse améliorait considérablement l'état de stress oxydatif et les dommages à l'ADN chez le personnel de radiologie lorsqu'elle était utilisée comme complément alimentaire pour la radioprotection (7).


Bien entendu, les scientifiques ne sont pas les premiers à avoir remarqué les effets de la mélisse, cette plante est utilisée depuis la Grèce Antique.


PROPRIETES PHYSIQUES


La mélisse ressemble grandement à la menthe puisqu’elles appartiennent à la même famille des Lamiaceae. Il est cependant facile de les différencier, car la mélisse, lorsque vous plissez sa feuille entre vos doigts, dégage une odeur de citronnelle assez caractéristique. Ses feuilles sont dentelées et velues quand on les regarde de près. Sa tige est carrée.

On retrouve la mélisse près des vieilles bâtisses en pierre, ou le long des murs en pierre, sur des terrains ensoleillés et ombragés. Personnellement, je ramasse la mienne chez mon ami Santiago, maraîcher Bio à Grane, et je le remercie encore de m’avoir permis de la découvrir.


PRECAUTIONS :

La mélisse est déconseillée dans les cas suivants :

Glacuome, Hypothyroïdies


UTILISATION :

Ce sont surtout les feuilles qui sont utilisées, elles se ramassent au printemps et à l’automne.

La mélisse peut se retrouver sous différentes formes galéniques, mais mes préférées restent tout de même l’infusion des feuilles fraîches (attention les feuilles séchées de Mélisse ont perdu une grande parties de leurs propriétés) et la teinture de plante semi-fraîche.


MA RECOMMANDATION : L’INFUSION

Dans une casserole, déposer 20 à 30g de feuilles de mélisse, entières ou hachées.

Verser un litre d’eau froide dessus, puis placer un couvercle sur la casserole.

Faîtes chauffer jusqu’à frémissement, c’est-à-dire avant ébullition (attention, cela ne doit pas bouillir, sinon vous perdrez en propriétés et en goût) puis sortez du feu.

Laisser infuser hors du feu pendant 10 min en gardant bien le couvercle afin de conserver les huiles essentielles de la plante.

Filtrer votre mélange au chinois et verser le tout dans un thermos.

A boire dès que le besoin s’en fait ressentir : stress, anxiété, difficulté de sommeil, digestion difficile, nervosité…

Personnellement j’ai testé les infusions de Mélisse, en plus d’être efficace, j’adore le goût ! J’ai également réalisé des teintures de feuilles semi-séchées qui s’avère être particulièrement efficace contre l’anxiété.


Pour plus d’informations sur la mélisse, vous pouvez participer à mon atelier : La mélisse, Infusion et Teinture pour calmer l’anxiété. Retrouvez les dates très prochainement sur mon site :

https://valencenaturopathe.wixsite.com/website


A très bientôt pour un prochain post.

Benjamin





En phytothérapie, Cazin en parle dans son « Traité Pratique et Raisonné des Plantes Médicinales Indigènes », 1850.

Et pour plus d’informations concernant la Mélisse, je vous invite à découvrir le site de Christophe Bernard, herbaliste de renom, AlthéaProvence : https://www.altheaprovence.com/melisse-melissa-officinalis/


REFERENCES

1. Melissa officinalis L: Une étude de revue avec une perspective antioxydante

Sepide Miraj , PhD, 1 Rafieian-Kopaei , PhD, 1 et Sara Kiani 1


2. Dimitrova Z, Dimov B, Manolova N, Pancheva S, Ilieva D, Shishkov S. Effet anti-herpès des extraits de Melissa officinalis L .. Acta Microbiol Bulg . 1993; 29 : 65–72

3. Mazzanti G, Battinelli L, Pompeo C, et al. Inhibitory activity of Melissa officinalis L. extract on herpes simplex virus type 2 replication. Nat Prod Res. 2008;22:1433–1440.

4. Wolbling RH, Leonhardt K. Local therapy of herpes simplex with dried extract from Melissa officinalis. Phytomedicine. 1994;1(1):25–31.

5. Müller SF, Klement S. A combination of valerian and lemon balm is effective in the treatment of restlessness and dyssomnia in children. Phytomedicine. 2006;13:383–387.

6. Cases J, Ibarra A, Feuillere N, Roller M, Sukkar SG. Pilot trial of Melissa officinalis L. leaf extract in the treatment of volunteers suffering from mild-to-moderate anxiety disorders and sleep disturbances. Med J Nutr Metab. 2011;4:211–218.

7. Zeraatpishe A, Oryan S, Bagheri MH, et al. Effects of Melissa officinalis L. on oxidative status and DNA damage in subjects exposed to long-term low-dose ionizing radiation. Toxicol Ind Health. 2011;27:205–212.

144 vues0 commentaire